Skip to main content

Un capteur de vision pour simplifier la robotique

Gottenheim, Juin 2020 - Avec la nouvelle mise à jour du logiciel pour son capteur de vision Robotic, SensoPart rend les applications robotiques encore plus faciles. Grâce à ses nouvelles fonctions, il est dorénavant possible de solutionner toutes les applications en 2D et ce pour un coût minimal. Un outil 3D a également été ajouté pour permettre de renvoyer des coordonnées tridimensionnelles directement exploitables par le robot. Toutes les nouvelles fonctions sont indépendantes du robot utilisé – ce VISOR® Robotic est ainsi le seul dans son domaine, à proposer de telles fonctionnalités.

Il y a deux ans, SensoPart présentait pour la première fois avec le VISOR® Robotic un capteur de vision spécifique à la robotique, qui simplifiait les applications robotiques. Aujourd’hui avec la mise à jour du logiciel, le VISOR® Robotic offre un panel de fonctions encore plus élargi, ce qui permet de transposer des étapes essentielles de réglage de l’armoire robot directement dans le capteur de vision. Les nouvelles méthodes de calibration donnent à l’utilisateur plus de liberté et de simplicité dans son application. Assisté par des fonctions intelligentes et faciles d’utilisation, il peut, en quelques étapes, effectuer un ajustement entre la position de l’objet détectée par le capteur et le point de prise du robot.

 

 

Calibration Hand-Eye : Calibrer ici, travailler autre part

La calibration Hand-Eye est utilisée quand le capteur est monté sur le bras du robot – comme par exemple pour la prise d’objets ou lors d’un vissage automatisé. Avantage : au contraire des méthodes classiques de calibration, le champ de vue du capteur et la future zone de travail du robot ne doivent pas être identiques – on peut même dire „calibrer ici et travailler autre part“. Via un Trigger, l’utilisateur peut envoyer au VISOR® Robotic la position actuelle du robot – de cette manière, toute position dans la cellule robot peut être sollicitée. De plus, cela apporte des avantages, quand les conditions d’implantation ne permettent pas l’installation d’une grille de calibration dans la zone de travail.

La seconde nouvelle méthode de calibration Base-Eye est idéale pour les applications pour lesquelles le capteur est monté de manière fixe – comme par exemple pour le positionnement exact de composants dans la pince. Pour cela, chaque composant est présenté brièvement devant le capteur et sa position précise est ainsi détectée ; dans l’étape suivante du process, par exemple dans la dépose du composant, la position peut ainsi être corrigée.

Pour les deux procédés de calibration, plus aucune saisie manuelle des points réels où la prise de composants est nécessaire. Pour construire le système complet de coordonnées en référence au Tool Center Point, il est néssesaire de prendre au moins dix images d’une grille de calibration enregistrée dans un champ de vue du robot, ou du bras du robot. De plus, on dispose également si besoin d’un „résultat offset“ supplémentaire, c’est-à-dire, d’un décalage numérique des points de résultat du capteur de vision dans les points de travail souhaités du robot. On peut ainsi enseigner le contour d’une tasse au capteur, pendant que la pince du robot se positionne sur l’anse de celle-ci.

Du 2D au 3D : détecter la hauteur et l’inclinaison

Grâce à ses nouvelles fonctions, il est possible de réaliser simplement et élégamment toutes les applications robotiques 2D standard avec le capteur VISOR® Robotic – par exemple dans l’approvisionnement de matériel ou pour le traitement des composants. Et si besoin est, un petit plus : avec le nouveau capteur „Contour 3D“ SensoPart transforme une caméra 2D en 3D et livre au capteur robotique une information 3D supplémentaire, qui peut par exemple servir à la définition de la différence de hauteur ou à la localisation de composants dédiés.  En combinaison avec la fonction « résultat offset », il est possible d’enseigner des points de saisie à l’objet. Le capteur 3D est de plus une aide précieuse au repositionnement précis d’un robot mobile à une station de travail.

Pour cela, les coordonnées de positionnement sont émises par le VISOR® Robotic directement en coordonnées robot, ce qui limite l’utilisation de changement de repères dans l’armoire robot – pour diriger le robot, une seule commande „Va au point“ suffit. Grâce au calcul de changement de repère directement dans le capteur de vision, tous les réglages peuvent être transférés simplement indépendemment du système robot utilisé. Cela est également possible dans le cas de changement de caméra ou d’outil : l’application est de nouveau fonctionnelle seulement après quelques minutes, sans avoir à passer par un nouveau procédé d’apprentissage ou l’utilisation de personnel formé à la robotique.

La version actuelle du logiciel est disponible dès à présent pour toutes les versions VISOR® Robotic des gammes V10, V20 et V50, à télécharger gratuitement.

Service

Notre support technique